Archives du mot-clé Muscadet

MIPIM 2016

La Table d'Hôtes de l'Evinence, Cannes

La Table d’Hôtes de l’Evinence, Cannes

A l’occasion du MIPIM 2016, la Table d’Hôtes de l’Evinence était hier soir privatisée pour une Belle Soirée « Comme à la Maison ». Pour attaquer l’apéro, dans une belle écorce de chêne étaient disposé un  assortiment de crudités avec de la Tapenade, du Caviar d’Aubergines et du Caviar de Tomates Séchées. Le Sommelier ayant le privilège de choisir les vins pour ses invités, j’ai ouvert une belle « Bulle » de Jacky Blot : Le Brut Tradition du Domaine de la Taille aux Loups en AOC Montlouis sur Loire puis une divine surprise avec le Cabernet Franc du Domaine Couly Dutheil vinifié en blanc !!

Pour continuer dans les blancs, sur un velouté de Champignons de Paris aux éclats de noisettes,  j’ai fait découvrir à l’aveugle l’un des plus beaux terroirs d’une des Appellations de France à la notoriété certainement la plus « décriée » : Château Thébaud de la Famille Lieubeau en AOC Muscadet. Du Melon de Bourgogne à la Bourgogne, il n’y avait qu’un pas à franchir avec le Santenay blanc 2011 de Marc et Alexandre Bachelet du Domaine Bachelet Monnot.

Que servir ensuite sur une belle ardoise de Charcuteries de chez Pierre Oteiza sur laquelle on retrouve la puissance d’un chorizo ou d’un pâté au piment d’Espelette ? Un Chemin de Moscou 2013 du Domaine Gayda en IGP Pays d’Oc et Bio : Magnifique ! Plus surprenante était ma dernière bouteille de Bergerie d’Aquino 2005 en AOC Coteaux Varois. Surprenante car la fraîcheur et les notes évoluées auraient presque fait penser à de beaux Merlot de la rive droite de la Dordogne ….

Et pour finir sur une note sucrée, avec une Panna Cotta à la vanille et aux framboises fraîches, un Coteaux du Layon 2014 Cuvée Saint Lambert du Domaine Ogereau.

Autant dire que nous nous sommes régalés. A l’an prochain donc pour le MIPIM 2017 ….

Arrivage de vins de l’une des Stars du Muscadet !

Finissons en tout de suite avec les lieux communs : NON, les Muscadet ne sont pas uniquement ces petits vins pas chers que l’on « matraque » avec l’iode des huîtres …

Et les vins de Bruno Cormerais que j’ai eu la chance de découvrir en sont une belle preuve, je vous invite donc à partager ici mon grand plaisir.

Bruno Cormerais a ses racines vigneronnes Sèvre et Maine depuis plusieurs générations. Son père était vigneron en bordure de Maine, sa mère, elle, fille de vignerons des bords de Sèvre. Avec son sol de granit de Clisson, le terroir de Bruno, en bordure de Maine, est sans conteste un cas à part dans l’univers du Muscadet.

Les vignes les plus anciennes ont 70 ans, les rendements des plus jeunes vignes sont maîtrisés, les vinifications sont parcellaires, les fermentations sont effectuées avec les levures indigènes, les élevages sur lies fines peuvent être très très longues (cf ci-dessous) …

Muscadet « Bruno » 2009 : Elevage de 40 mois, c’est incroyable … !!
Le nez est assez discret de prime abord puis s’ouvre à l’aération sur des notes fraîches et minérales. La bouche est assez complexe sur des notes iodées et d’herbes fraîches.  Et c’est forcément bon avec des bulots, des crevettes mais aussi sur une viande blanche.

AOC Clisson 2009 : Le voilà, ce terroir de Granit de Clisson … L’élevage est ici de 27 mois. Le nez est incroyablement gras et, à l’aveugle, m’aurait largement emmené sur des Meursault un peu évolué. Et que dire de la bouche élégante sur la brioche et les arômes toastés. L’équilibre est parfait et la longueur de 10 caudalies me surprend encore en même temps que j’écris !