Archives pour la catégorie L’actualité du vin

Arvid Rosengren, Meilleur Sommelier du Monde 2016

Arvid_RosengrenArvid Rosengren est le nouveau Meilleur Sommelier du Monde. Ce jeune suédois de 31 ans vient de remporter la finale à Mendoza, Argentine, devant notre représentant français, David Biraud du Mandarin Oriental de Paris et la représentante irlandaise (née en France) Julie Dupouy.
 
Arvid Rosengren officie au Charlie Bird à New-York et possède à son âge un CV à faire pâlir la moindre robe de Mourvèdre (sic) :
– Meilleur Sommelier des Pays Nordiques en 2009
– Meilleur Sommelier de Suède en en 2010 et 2011
– Meilleur Sommelier d’Europe en 2013.
 
Au delà de ce succès et à la vue des 15 demi-finalistes de ce concours, je me pose la question de la représentativité de la Sommellerie des « grands » pays européens producteurs de vins.
 
Aucun représentant espagnol ni italien …. ce qui me fait dire qu’avant de « chambrer » François Hollande en déclarant que les vins italiens sont meilleurs que les vins français, Matteo Renzi ferait peut être mieux de s’occuper de la Sommellerie italienne !
 
A contrario, il y avait 5 Scandinaves (2 Suédois, 1 Danois, 1 Finlandais et 1 Norvégien), 2 Slaves (1 Russe et 1 Polonais), 1 Balte (Lettonie) soit plus de la moitié.
 
A vins du Nouveau Monde, Sommeliers du « Nouveau Monde » … ?

    AOP Picpoul de Pinet

    Le comité national de l’INAO vient de rendre, à l’unanimité des 47 membres présents, un avis favorable au projet de reconnaissance en AOP de Picpoul de Pinet, jusqu’à ce jour dénomination géographique complémentaire de l’AOP Coteaux du Languedoc.

    Cette reconnaissance clôture une procédure engagée en 1999, ponctuée de longs allers-retours entre l’INAO et les producteurs à propos de la nouvelle délimitation parcellaire. Celle-ci s’étend toujours sur  les 6 communes de l’aire géographique actuelle (Castelneau de Guers, Florensac, Méze, Montagnac, Pinet et Pomerols), mais certaines parcelles ont été exclues. La nouvelle aire compte 2 400 ha contre 2 950 ha précédemment.

    Les principales modifications du cahier des charges concernent le rendement qui est ramené de 60 à 55 hl/ha, la date de mise en production qui passe de la 3 ème à la 4èmefeuille, ainsi que les densités de plantation de  4 400 pieds/ha pour les nouvelles plantations.

    En vente à l’evinence, le Domaine de la Majone 2011.

      La colline de l’Hermitage en danger

      Depuis plusieurs jours, le « petit monde » du Vin est en effervescence depuis que Caroline Frey, la propriétaire des Domaines Paul Jaboulet Aîné, a découvert dans un talus en contrebas de ses vignes, un panneau de permis de construire d’une antenne TNT sur un pylône de 18 mètres de hauteur sur la colline de l’Hermitage.

      Ce lieu d’une beauté exceptionnelle, couvert de divines vignes, et surplombant quelques uns des plus belles courbures du Rhône, serait donc « pollué » d’une seconde antenne ? Non, non et non !

      Cela m’est, nous est absolument incroyable, impensable et impossible.

      Et j’ajoute que cela m’est plus incompréhensible encore la ou les raisons de l’Architecte des Bâtiments de donner un avis favorable et au Conseil Municipal de Crozes-Hermitage de délivrer le Permis de Construire.

      Pour éviter ce drame historique, culturel et écologique, merci de nous rejoindre et de signer la pétition à destination d’Aurélie Filipetti, Ministre de la Culture et de la Communication. C’est ICI et n’oubliez pas de faire suivre autour de vous !

        Rachat de Château Calon Ségur

        Le Château Calon-Ségur à Saint-Estèphe, 3ème Cru Classé, vient de changer de propriétaires passant des mains de Hélène de Baritault à celles plus financières du Groupe Suravenir Assurances, une filiale du Crédit Mutuel Arkéa. Dans le giron de la famille Capbern Gasqueton depuis 1894, c’est donc une page de plus qui se tourne dans le Médoc.

        Le montant de la transaction n’a pas été communiqué, mais l’on parle de 170 à 200 millions d’€uros, ce qui est le record de l’année 2012.

        A l’origine, « Calon » désigne une embarcation du Moyen-Âge qui permettait d’aller d’une rive à l’autre de la Gironde en transportant du bois. Au 18ème siècle, le Marquis Nicolas-Alexandre de Ségur, Président du Parlement de Bordeaux et propriétaire des prestigieux Châteaux Lafite et Latour, fait l’acquisition, par son mariage avec la veuve de M. de Gasq, de Château Calon.

        « Je fais du vin à Lafite et à Latour, mais mon cœur est à Calon » se plaisait à dire le Marquis.

        Le vignoble s’étend sur 94 hectares de terrains graveleux et vallonnés avec un encépagement traditionnel du Médoc à savoir 2/3 de Cabernet Sauvignon et le reste en Cabernet Franc et Merlot. Les vins de Calon-Ségur sont parmi les plus puissants de l’Appellation, tout en conservant une très grande élégance.

        Disponible à l’evinence : Château Calon Ségur 2007 à 65 €

          Le Tour de France 2010 : Bordeaux – Pauillac

          C’est aujourd’hui que se jouait la Victoire dans le Tour de France 2010 avec le Contre-la-Montre individuel de 52 km entre Bordeaux et Pauillac. De magnifiques images d’hélicoptère nous ont fait survoler les superbes Châteaux Cos d’Estournel, Margaux, Issan, Beychevelle …


           

            Du nouveau dans les AOC du sud de la Vallée du Rhône

            Le comité national de l’INAO vient d’approuver le passage des vins rouges tranquilles de Rasteau du statut de Côtes du Rhône villages à celui de cru à part entière, avec rétroactivité pour la vendange 2009.

            De nombreux autres dossiers ont été traités à cette occasion, dont « Les Côteaux du Tricastin » qui deviendront prochainement l’AOC Grignan lès Adhémar.

              La Percée du Vin Jaune 2010

              C’est à Poligny qu’aura lieu cette année la Percée du Vin Jaune. Deux jours de fête pour célébrer le millésime 2003. Le programme complet :

              Samedi 6 février 2010 de 12h à 18h :
              – Ouverture des caveaux

              – Expositions et animations de rue

              – Vente aux enchères de vieux millésimes

              Puis à 20h30, soirée de la Percée.

              Dimanche 7 février 2010 à partir de 9h30 :
              – Messe et « offrande du Vin Jaune »
              – Cortège des vignerons
              – Cérémonie de la Percée du Vin Jaune : intronisation, passation du symbole de la Percée et mise en perce du tonneau.
              De midi à 18 heures, même programme que la veille.

                De bonnes prévisions en Champagne

                vignoble-14Le printemps chaud et humide avait concomitement favorisé le développement du mildiou et les inquiétudes les viticulteurs champenois. Mais l’été sec et chaud depuis fin juillet est rassurant et même les attaques de botrytis ne sont plus redoutées. Les maturités sont d’ailleurs en avance par rapport à 2008. Les vendanges devraient commencer vers le 14 septembre – le 7 septembre pour les plus précoces.

                Compte tenu de la baisse des expéditions (-19% à fin juin), il est probable que le rendement autorisé, lors de la réunion de l’inter-professionnelle prévue le 2 septembre, soit fixé à un niveau inférieur à celui de l’an dernier (rendement disponible : 13 600 kg/ha).

                  La maturité des raisins s’accèlère avec la canicule

                  grappes-3Les fortes poussées de température dans le vignoble du Languedoc-Roussillon depuis le 15 août environ ont entraîné une croissance impressionnante de la maturité des raisins. De nombreux symptômes de stress hydrique sont ainsi apparus, comme durant l’été de la canicule, en 2003.
                  Les professionnels estiment la maturité en avance de 10 à 12 jours d’avance sur 2008 et se rapprochent de celles de 2003, pour un volume prévisionnel similaire à celui de l’an passé, autour de 13 millions d’hectolitres (en baisse dans les Pyrénées Orientales et l’Aude, étal pour l’Hérault et en progression pour le Gard).

                    L’Europe et le coupage vins rouges – vins blancs

                    rose_wineC’est en début d’après midi que nous apprenions sur France Info que la Commission Européenne avait décidé de suspendre son projet de loi autorisant le coupage de vins rouges et de vins blancs pour obtenir du vin rosé : «Il n’y aura pas de changement dans les règles de production du vin rosé.» Au delà de ce communiqué, Bruxelles affirme en effet avoir entendu les préoccupations des producteurs de vin ces dernières semaines contre les nouveaux règlements envisagés par la commission.

                    Les producteurs français se disent unaniment rassurés par ce recul, mais jusqu’à quand ?

                      Scarlett Johansson et LVMH

                      sjohansson_moetL’actrice américaine Scarlett Johansson vient de signer avec Moët & Chandon pour devenir l’ambassadrice de la célèbre marque de Champagne, appartenant au Groupe LVMH.
                      Révélée en 1998 par Robert Redford dans « l’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux », on l’avait dernièrement remarquée dans deux films de Woody Allen « Match Point » et « Vicky Christina Barcelona ». Sa filmographie complète est ICI.

                      L’une des dernières sources de financement des films à gros budget étant le placement des marques à l’écran, (Lillet dans le dernier James Bond par ex.), à quand la marque champenoise dans les prochains films de la star ???

                        evinence

                        new_homepageA l’heure du printemps, www.evinence.com se rafraîchit avec une nouvelle homepage.

                        Plus large, plus lisible et plus pratique, evinence.com vous donne en un seul coup d’oeil :
                        – les 3 bons plans de la saison,
                        – la classification des vins par région,
                        – les derniers articles sur Evinence, le blog
                        – les vidéos en ligne d’Evinence TV sur youtube.

                        Côté pro, evinence se diversifie encore avec la formation professionnelle pour tous les métiers de l’hôtellerie, de la restauration et des services autour du vin. Bon surf !

                        Notre web partenaire : marketae_logo

                          Appel rejeté à Saint-Emilion

                          palaisjustice_bordeauxLa Cour Administrative d’Appel de Bordeaux a confirmé le jugement en première instance du Tribunal Administratif et l’annulation de l’arrêté ministériel de 2006 qui promulguait le nouveau classement des grands vins de Saint-Émilion. La Cour d’Appel a estimé que la procédure de dégustation portait atteinte à l’égalité de traitement entre les candidats : « La commission de classement a nécessairement apprécié les crus qui n’étaient pas antérieurement classés par référence aux crus qui bénéficiaient auparavant du classement. Si tout exercice gustatif conduit nécessairement à une appréciation comparative, il ne ressort pas des pièces du dossier que seule la dégustation dans un premier temps des grands crus classés en 1996 permettait de constituer un niveau de référence ».

                          Le Ministère de l’Agriculture, l’INAO, le Conseil des vins de Saint-Émilion et les 8 châteaux promus en 2006 ont deux mois pour introduire un pourvoi en cassation s’ils souhaitent contester la décision de la Cour Administrative devant le Conseil d’Etat.

                            L’Assemblée autorise la publicité pour l’alcool sur internet

                            assembleenationale

                            PARIS, 9 mars 2009 (AFP) – 19h27 heure de Paris L’Assemblée a autorisé lundi pour la première fois officiellement en France la publicité en faveur de l’alcool sur internet, avec des restrictions.

                            La loi Evin de 1991, adoptée avant l’apparition de l’internet, était muette sur ce sujet. La ministre de la Santé Roselyne Bachelot a évoqué une « ouverture contrôlée et encadrée ». Elle a ainsi donné son feu vert à un amendement UMP qui autorise la publicité pour l’alcool sur internet, avec des restrictions concernant notamment les sites « principalement destinés à la jeunesse ». La restriction vise aussi des services en ligne « édités par des associations, sociétés et fédérations sportives ou des ligues professionnelles ».

                            Cet amendement précise aussi que la publicité pour l’alcool ne doit pas être « intrusive » (par des spams ou des pop-ups). La ministre a préféré cet amendement à un autre qui autorisait la publicité pour l’alcool sur intenet, mais en établissant une liste des sites où elle était permise (sites des producteurs, fabricants, importateurs, distributeurs, détaillants…), plutôt qu’en posant des restrictions.

                            Cet amendement retoqué, approuvé en commission par des députés de tous bords, avait les faveurs du groupe PS.

                              L’étiquette de Mouton Rothschild 2006 a été dévoilée

                              Depuis 1945, et ce à l’initiative du grand Baron Philippe, un artiste illustre chaque année l’étiquette de Château Mouton Rothschild. En cette année d’armistice, c’est Philippe Julian et son V de la victoire qui fut choisi. C’est à ce jour une des bouteilles les plus chères du monde (cf ici).

                              Les plus grands figurent sur les bouteilles du célèbre Château de Pauillac, ainsi Cocteau en 47, Marie Laurencin un an plus tard, Braque en 55, Dali en 58, Miro en 1969, Chagall en 70, Picasso en 73, Wharol en 75 et plus près de nous Francis Bacon en 90 ou Niki de Saint-Phalle en 97.

                              mouton2006Pour le dernier millésime mis en bouteille – 2006 – c’est Lucian Freud, le petit fils du père de la psychanalyse, Sigmund Freud, qui a été choisi par la Baronne Philippine.

                              « Loin des portraits et des nus tourmentés qui ont fait sa gloire, Lucian Freud a choisi pour Mouton 2006 une transposition joyeusement exotique du plaisir de boire, où le cep de vigne se mue en palmier jaillissant, et l’amateur de grand vin en zèbre à la mine gourmande. » nous indique le Domaine.

                                Tensions à Tain l’Hermitage

                                tainLes tensions montent à Tain l’Hermitage avec le projet de classement de la colline de l’Hermitage. D’un côté les pro. derrière Jean-Louis Chave, le Président de l’Appellation et de l’autre les anti. représentés par les grandes maisons réputées, qui ont plantés depuis très longtemps de grands panneaux au milieu des vignes, bien visibles de l’autoroute A7 …

                                  L’INRA planche sur des variétés résistantes au mildiou et à l’oïdium

                                  Le cauchemar de cette année 2008 ravageuse pour la vigne pourrait bientôt n’être qu’un mauvais souvenir. Depuis 1975, Alain Bouquet, Directeur de recherche à l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) de Montpellier, travaille sur la sélection par hybridation de variétés de vigne résistantes à ces deux fléaux redoutés des viticulteurs : l’oïdium et le mildiou. Le croisement initial a eu lieu entre Vitis vinifera et une de ses espèces américaines génétiquement très éloignée : Muscadinia rotundifolia. Un peu cultivée aux Etats-Unis, cette espèce de vigne, qui se rapproche de la vigne vierge, présente l’avantage d’avoir des gênes de résistance à de nombreux parasites de la vigne (phylloxera, nématodes…) mais surtout au mildiou et à l’oïdium.

                                  A partir de ce premier croisement, le chercheur montpelliérain a travaillé plusieurs années pour briser la stérilité des hybrides obtenus. Il a ensuite pu pratiquer 5 recroisements successifs, dont le Merlot, le Grenache ou le Cabernet Sauvignon.

                                  A ce jour, 5 obtentions en cépages rouges et 3 en blancs, ont en cours d’expérimentation en Languedoc-Roussillon, en Provence et dans le cognaquais. « Nous avons la certitude que ces variétés sont résistantes au mildiou et à l’oïdium et les attaques très virulentes de 2008 confirment ces résultats. Il faut maintenant vérifier la qualité de leurs vins», affirme Alain Bouquet. Les premières mini-vinifications (sur 50 litres) ont été réalisées cette année, les toutes premières dégustations auront lieu dans les prochaines semaines. Il faut entre trois et cinq ans d’expérimentation avant de pouvoir inscrire ces nouvelles variétés au catalogue national. Dans la meilleure des hypothèses, ces nouveaux plants, s’ils font la preuve de qualités organoleptiques suffisantes, pourraient être validés au plus tôt en 2012 par le CTPS et ne seraient donc disponibles pour les producteurs qu’à partir de 2014.

                                    Les vins de Massandra sont partout

                                    massandreLes vins du Domaine de Massandra, sur les bords de la Mer Noire en Crimée, sont à la mode …

                                    Après un superbe reportage diffusé dans l’émission « Envoyé Spécial » sur France 2 en décembre 2008, c’est au tour d’Olivier Poussier, meilleur Sommelier du monde 2000, d’en faire l’éloge dans son Carnet de Route dans la RVF de février 2009.

                                    Bien avant toute cette exposition médiatique, le Nectar de Massandra était déjà sur www.evinence.com dans les vins d’exception.

                                    Retrouvez nos commentaires complets ici.

                                      Cognac : Hennessy lance une cuvée Obama

                                      obamaLa maison de cognac Hennessy surfe sur THE événement de ce début d’année en lançant une cuvée spéciale « 44 » en l’honneur Barack Obama, 44 ième président des Etats-Unis : bouteille noire, design rajeuni.
                                      Seules 180 000 bouteilles sont disponibles à ce jour dans 5 Etats américains : New-York, Washington DC, Illinois, Maryland et Georgie.
                                      Les Etats-Unis sont le premier marché des cognacs Hennessy qui, depuis 40 ans, ont ciblé prioritairement la communauté noire.

                                        Les vins du repas d’investiture d’Obama au Capitole

                                        canardAprès la cérémonie d’investiture à la Présidence des Etats-Unis d’Amérirque, Barack H. Obama présidera son premier déjeuner officiel, autour de 230 personnes.

                                        Au menu :
                                        – Le ragout de fruit de mer sera accompagné d’un Sauvignon issus des vignobles Duckhorn en Napa Valley,
                                        – Le faisan et le canard servi en deuxième plat avec un chutney de cerises acides et des patates douces, seront mis en valeur par un Pinot Noir de 2005 produit dans l’Anderson Valley par Goldeneye (du même Groupe Duckhorn)
                                        – Le Pétillant de Californie, une tête de cuvée élaborée dans la Russian River Valley par les caves Korbel coulera à flots avec les desserts (pomme cannelle et gâteau à la crème).

                                          And the winner is …

                                          chateau_ampuisLe magazine australien Winestate vient d’organiser sa traditionnelle élection de la meilleure Syrah du monde. Honneur à l’un des plus beaux représentants de la région de la Syrah en France, en Côte Rôtie évidemment, c’est le Château d’Ampuis 2004 de Guigal qui a remporté la palme cette année. Deux autres Côte Rôtie de Guigal se placent en troisième et quatrième places, les Côte Rôtie Brune et Blonde 2003. Coincé entre ces 3 vins de la célèbre famille ampuisaises, l’australien Henschke Hill 2004 tire son épingle du jeu

                                          Philippe Guigal, petit-fils du fondateur Etienne Guigal, a déclaré être très heureux de cette victoire en commentant 2004, « Je l’aime parce que c’est un millésime subtil, avec des tannins délicats et beaucoup de charme » et 2003 « Personnellement, j’apprécie beaucoup ce millésime, même s’il a été très difficile à manier ».

                                            Vin de sable

                                            A 43 ans, Nicolas Tison exploite son rêve de réhabiliter les dunes de Capbreton (Landes) comme terreau fertile et son « vin de sable » comme patrimoine local.

                                            Le sable est un milieu « fragile et vivant », où « ça pousse beaucoup, mais ça ne retient rien ». De forts risques de gel au printemps, des chauffes rapides pour de jolies maturités, rien n’est encore moins facile qu’ailleurs ici-bas.
                                            D
                                            es tanins souples, peu acides, fruités (baies noires, mûre, cassis pour le rouge ; agrumes pour le blanc), pour un goût, disons, plus rural que mondain. La vigne est jeune, une douzaine d’années à peine, peut  mieux donner encore, estime notre viticulteur des sables.

                                            Nicolas Tison en chiffres : 4 hectares en production, entre 15 000 et 18 000 bouteilles par an, étiquetées comme vin de terroir landais sous-titré « Sables de l’Océan », 60 % de vente directe et 40 % aux restaurateurs et cavistes alentour.
                                            Recherches historiques à l’appui, Nicolas Tison nous rappelle que ce vin des sables était autrefois vendu dans les Cours Royales en bouteilles et nonen vrac. Il voyageait sans se piquer, phénomène rare pour l’époque. « On disait "du Capbreton" comme on dit "du Bordeaux" », explique Nicolas Tison.
                                            Les vignes d’antan ont aussi servi à fixer la dune, quand l’homme a façonné les sables mouvants, à force de planches, de pins et donc, parfois, de vin.
                                            Ancien ingénieur des techniques agricoles à l’Enita de Bordeaux, reconverti par passion, il enseigne à mi-temps au lycée agricole de Sabres. Il plante ses vignes depuis 1995, sur des parcelles prêtées par la mairie.
                                            « Je ne sais pas encore dire si construire un vignoble sur le sable est rentable. » Mais il le fait plus pour rendre hommage à l’Histoire de la région et aux anciens que pour en vivre "confortablement".

                                            Source : Sud-Ouest

                                              Rejet du Sénat dans l’affaire « Pub de l’alcool sur Internet »

                                              Il y a 8 jours, nous vous parlions ICI de l’amendement déposé par le Sénateur Gérald César. Avant de partir en vacances, le Sénat a décidé de rejeter ces propositions d’amendement au motif qu’« Internet ne peut être tenu à l’écart de la lutte contre l’alcoolisme ». Son collègue des Pyrénées-Orientales, Paul Blanc, « ne comprends pas la diatribe contre cet amendement et la façon dont on assimile l’alcoolisme au vin ».

                                                Plus de classement à Saint-Emilion

                                                Suspendu en mars 2007, rétabli quelques mois plus tard par le Conseil d’État, le classement des Saint-Emilion Grand Cru a de nouveau été annulé ce mardi 1er juillet par le Tribunal Administratif de Bordeaux estimant les membres de la commission de classement avaient « méconnu le principe d’égalité de traitement entre les candidats ». Mais, poursuit le rendu du Tribunal, « la commission a réparti les exploitations candidates en catégories distinctes selon qu’elles étaient ou non antérieurement classées, alors qu’il n’existe pas de droit au maintien du bénéfice de ce classement ». L’appel n’étant pas suspensif en matière administrative, la décision prend effet immédiatement. Les 46 Grands Crus et les 16 Premiers Grands Crus redeviennent ainsi de "simples" Saint-Emilion.

                                                Dans le précédent classement, plus de 30 crus avaient été retoqués ou dégradés. C’est à l’initiative de neuf d’entre eux que la Justice s’est emparée de cette affaire. On aura tout entendu alors dans les critiques proférées à l’encontre du Jury : Que ce soit l’ncompétence de certains membres ou la partialité du jury visitant certaines propriétés mais pas d’autres, qu’importe après tout. Le mal était fait, certains avait le sentiment d’avoir été victime de discrimination.

                                                Les avocats des plaignants se satisfont évidemment de cette décision et estiment qu’ « à partir de cette décision, on pourra rebâtir quelque chose d’incontestable. Ce sera une garantie de clarté aussi bien pour les viticulteurs que pour les consommateurs. »

                                                Nul doute que cette affaire porte un peu plus de discrédit sur ces Classements dans le Bordelais, un an après celle des Crus Bourgeois du Médoc. Il est urgent que la profession se mobilise et s’assainisse, car ces Classements sont importants pour la lisibilité des consommateurs.
                                                .

                                                  Bollinger rosé

                                                  Bollinger

                                                  La Maison Bollinger vient de lancer son Brut Rosé non millésimé. Signe que le marché britannique est important, ce vin de Champagne rosé d’assemblage, a d’abord été présenté à Londres.

                                                    Bordeaux fête le vin

                                                    Bordeaux_fte_levinC’est le traditionnel rdv des amateurs de vin qui s’ouvre ce jeudi à Bordeaux, et ce jusqu’à dimanche. Vous êtes tous conviés à partager, sur les deux kilomètres de quais en bords de la Garonne et au coeur du patrimoine mondial de l’UNESCO, des moments de liesse et de convivialité. De nombreuses festivités sont prévues, avec notamment des Sons-et-Lumières chaque soir, des rencontres avec les professionnels et évidemment de nombreuses dégustations … avec modération !

                                                    Le programme complet est ICI, grâce à nos amis de Sud-Ouest.

                                                      Le plan de modernisation de la viticulture française

                                                      Hier, en Conseil des Ministres, Michel Barnier, le ministre de l’agriculture a présenté son plan de modernisation de la viticulture française. Malgré les 9,3 milliards d’euros d’excédent commercial en 2007, le secteur se heurtent à des contraintes qui nuisent à sa compétitivité internationale.

                                                      Ce plan quinquennal de 27 mesures a été élaboré pour mettre la viticulture française en ordre de bataille sur un marché mondial très concurrentiel. Parmi celles ci, voici les plus représentatives de la volonté du Ministre :

                                                      –  l’organisation de la filière, avec une simplification et une clarification de sa gouvernance nationale,
                                                      –  la réduction des contraintes réglementaires et administratives concernant la fixation des rendements, les pratiques œnologiques et les cépages autorisés,

                                                      –  la rénovation des dispositifs de formation initiale et continue des acteurs de la filière,
                                                      –  l’optimisation et la mise en cohérence des efforts de recherche et d’innovation,

                                                      –  la restructuration des entreprises de vinification et de commercialisation, afin de faire émerger des unités suffisamment importantes pour s’imposer sur les marchés mondiaux (NDLR : Pour aller sur le modèle américain des "wineries"),
                                                      – le développement de l’« œnotourisme ».

                                                      Source : Site Internet du Premier Ministre

                                                        Les Etats-Unis vs le Brunello di Montalcino

                                                        Une douzaine de producteurs de Brunello di Montalcino – 100% Sangiovese – suspectée d’avoir allongé le millésime 2003 avec du Merlot ou des variétés d’Italie du Sud, clame toujours son innocence et proteste contre la sévérité des mesures conservatoires prises par le gouvernement italien : Saisie des stocks et interdiction d’exploitation des millésimes incriminés.
                                                        Mais voilà que l’affaire prend une tournure internationale puisque les Etats-Unis, le premier marché export du Brunello, y vont de sa mesure protectrice. Absorbant un quart de la production, les USA menace de bloquer toutes les importations de Brunello di Montalcino à partir du 9 juin prochain, date à laquelle tous les vins de cette DOC (AOC italienne) devront être accompagnés d’analyse certifiant que les vins proviennent bien à 100% du cépage Sangiovese. La menace est prise très au sérieux par les autorités italiennes qui rappellent qu’il est extrêmement difficile de faire la preuve chimique du caractère monocépage d’un vin.

                                                        Source : Decanter

                                                          Vendange record en Inde

                                                          Maharashtra_2 Maharashtra, la première région viticole en Inde avec 90% de la production nationale, a produit cette année une récolte record de 21 millions de litres de vin contre 13 l’an dernier. Cette progression de 60% résulte de l’extension du vignoble – 3200 ha au total- et de la création de six nouvelles wineries.
                                                          La consommation progresse elle aussi, mais reste encore à un niveau très bas comparativement à la taille du marché local. Les prévisions les plus optimistes tablent sur une consommation multipliée par trois au cours des trois prochaines années.

                                                          Sula Vineyards, la première entreprise viticole indienne a récolté cette année 4500 tonnes, presque le double de sa production de l’année passée, ce qui lui permettra de mettre sur le marché 320 000 caisses de 12 bouteilles vs 175 000 en 2007. Dans les rouges, on trouve des vins produits à partir de Shiraz, Merlot, Cabernet et Zinfandel. En blanc, les cépages plantés sont le Sauvignon, le Chenin et le Viognier. Sula produit également des rosés et des pétillants.

                                                            Grenelle de l’Environnement

                                                            Grenelle_environnement Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet ont présenté le projet de loi Grenelle I, suite aux conclusions arrêtées lors du Grenelle de l’Environnement de novembre 2007. Pour l’agriculture, « sa vocation première et prioritaire est de répondre aux besoins alimentaires de la population, et ce de façon accentuée pour les décennies à venir. Il s’agit de concilier les impératifs de production quantitative, d’efficacité économique, de robustesse au changement climatique et de réalisme écologique ».

                                                            La Loi proposée par le Gouvernement a notamment pour objectifs de :
                                                            réduire de moitié les usages des pesticides en 10 ans : Retrait du marché des substances phytopharmaceutiques les plus préoccupantes en fonction de leur substituabilité : 30 d’ici fin 2008 et 10 supplémentaires d’ici fin 2010 ; réduction de 50% à l’horizon 2012 des substances pour lesquelles il n’existe ni de produit et ni de pratique de substitution.
                                                            augmenter la surface agricole utile en agriculture biologique à 6% du total en 2013 et à 20% en 2020. Le crédit d’impôt en faveur de l’agriculture bio sera doublé dès 2009 afin de favoriser la conversion des exploitations agricoles vers le bio. La part des produits bio dans la restauration collective publique devra atteindre 15% en 2010 et 20% d’ici 2012.
                                                            engager 50% des exploitations dans une démarche de certification environnementale en 2012.